Mon cher sac à Main

Partagez :
Facebook
INSTAGRAM
Twitter
YOUTUBE
Follow by Email

Vous ne plaidez pas coupable si dès que vous rencontrez une fille dans la rue, vos yeux se baissent immédiatement sur son épaule, sa main ou dans le creux de son coude, vous ne plaiderez non plus pas  coupable si vous avez dépensé votre dernier salaire dans le it bag de l’année. Mais si comme moi vous plaidez coupable alors cet article est fait  pour vous.

Durant l’Antiquité, les premiers sacs à main étaient utilisés uniquement par les esclaves. Eh oui, l’objet du désir fut jadis l’objet d’un serviteur. En effet, ces derniers devaient transporter les affaires de leurs maîtres pour qu’eux puisse être léger, et ne s’encombre pas. (De même que nous voyons rarement Anna Wintour porter un sac a main. Dans le Diable s’habille en Prada, c’est la secrétaire qui porte son sac pour qu’elle puisse avoir les mains libres. Femme de pouvoir ne rimerait peut être pas avec sac à  main)

Au XVIIIème siècle, on voit l’apparition des premiers   sacs à main, mais toujours dans le côté pratique et dés l’arrivée des poches, exit le sac à main.

 

De nos jours, chaque année sort un nouvel it bag pour notre plus grand bonheur et pour le pire de notre banquier.

Un sac à main à le pouvoir de sublimer une tenue, d’autres diront qu’il est sa maison nomade et certaines diront même qu’il est un réel coup de foudre ou encore même un investissement. Tant de compliments pour un accessoire qui a la même fonction qu’un sac en plastique ? Alors que se cache t-il derrière notre fameux sac à main ?

Par son rôle d’accessoire le sac à main ne connaît pas de taille, il peut donc aller à  toutes les morphologies et à toutes les femmes. On ne diras jamais d’un sac à main qu’il te moule, te rend grosse ou maigre. Il peut uniquement t’aller à ravir. Et c’est de la que se cache sa force. Combien de fois nous nous habillons dans des fasts fashion mais nous mettons un sac à main griffé pour nous rendre plus sophistiquée, pour nous réconforter dans notre estime de soi, nous donner confiance en nous face au regard des autres. Et ce malgré le contraste de la tenue.

Coco Chanel a crée la bandoulière avec le 2.55 pour que les femmes puissent être libre de leurs mains, et lui nous donne le sentiment d’être libre. Grâce à  un sac nous avons ce sentiment de « nomade », nous pouvons quitter notre « home sweet home » et se dire que tout est avec nous, qu’il n’y a qu’a plonger sa main pour y récupérer son essentiel qui doit nous suivre, nous accompagner partout ou nous allons.

Il peut être aussi votre seule carte d’entrée dans le monde du luxe. Oui, vous dépenserez pour un sac ou même pour une paire de chaussures mais pas pour un simple t-shirt ou un jean, où l’équivalent se trouve chez Zara. Le sac à main devient notre seul accès qui nous permet de rivaliser et de copier, bloggeuses et célébrités. Nous ne pouvons copier pull et manteaux de Chiara Feragni, mais en ce qui est des accessoires nous nous laissons carte blanche.

Alors quelle est la différence ?

Réunissez tous vos sacs et vous pourriez vous offrir un manteaux signe Fendi, par exemple. Mais le problème est qu’a moins que votre manteau soit décoré de logo F, personne ne saura où vous l’avez acheter et combien, contrairement à  un IT bag. . Il représenterai donc notre pouvoir d’achat. En effet, si vous avez eu les moyens de vous payer ce sac, il est sur que vous ne mourrez pas de faim entre guillemets, ou que votre boyfriend est bien généreux, à voir ?

Cependant, selon Jean-Claude Kaufmann “Accessoire de mode, le sac n’a pourtant rien d’accessoire”. En effet, il a le rôle de renfermer les secrets d’une femme, d’ou le fameux “il est interdit de fouiller dans le sac d’une dame”. Un sac à  main grandit avec sa propriétaire. Des stylos datant de sa période d’étudiante aux tétines lorsqu’elle devient maman.

Il est indicateur d’une époque, d’adolescente à femme puis à maman. Et c’est pour cela que nous avons des IT bag, lui aussi grandit avec nos époques.

Et toujours avec cette obsession constante de vouloir l’alléger alors qu’on le remplit sans cesse.

Mon cher sac à  main, tu es bien plus qu’un accessoire tu renfermes nos petits objets qui en disent long sur notre personnalité…

 

Commentaires

commentaires