5 séries qu’on va adorer regarder cet été

Partagez :
Facebook
INSTAGRAM
Twitter
YOUTUBE
Follow by Email

Claws

 Pitch : »Dans un misérable petit salon de beauté de Floride, cinq femmes aux tempéraments de feu se démènent pour s’offrir une vie meilleure. A la tête de la boutique, Miss Desna doit jongler entre les affaires et un frère mentalement handicapé à sa charge. Pour joindre les deux bouts, elle prend des risques en blanchissant de l’argent – entre deux manucures – pour un trafiquant peu respectueux. Heureusement, elle peut compter dans ce chaos sur le soutien de sa fidèle bande, composée de Jennifer, de la silencieuse Ann, de Polly et de la nouvelle recrue Virginia. »

Pourquoi ? 

Attention gros coup de coeur.

Parce que la série est avant tout originale et singulière. Le cadre du salon de beauté à l’univers très féminin vient percuter un univers à priori très masculin et éloigné à savoir le crime organisé. Et contre toute attente ça fonctionne remarquablement bien la série bénéficiant d’une écriture de très grande qualité renforcée par une interprétation inspirée de ses actrices principales.

Très colorée et très pop cette série dont l’action se déroule en Floride est tour à tour violente , drôle , triste , atypique et pour le moment ce mélange inédit se fait naturellement. Vous l’aurez compris la série mérite amplement d’être découverte.

Ozark

Pitch:Afin d’échapper à une mort certaine et celle de sa famille Marty conseiller financier qui blanchit de l’argent pour le compte d’un chef de cartel va convaincre celui ci qu’il a un meilleur plan. Un territoire inexploité dans le Missouri, un eldorado où ni le fisc ni la police ne viendra mettre son nez : les Monts Ozarks. Chaque membre de la famille devra survivre au sein d’un environnement hostile peuplé de bouseux issus de l’Amérique profonde.

Pourquoi ?

Ozark est la nouvelle série estivale produite et diffusée par Netflix qui s’inscrit dans la lignée de Bloodline , Fargo et Breaking Bad.

Produite et interprétée par Jason Bateman, oui celui d’Arrested development, la série nous plonge dans un thriller a couper le souffle.

La série jongle adroitement avec les codes du polar . Radiographie de l’Amérique profonde Ozark questionne également les relations humaines au sein de cette famille sous pression .

A ce titre les dialogues sont particulièrement brillants. Jason Bateman loin de ses rôles comiques pour lesquels il s’est fait connaître ( La série Arrested Development ) campe à merveille un personnage de looser terriblement humain qui fera tout pour sauver sa famille .Il assure d’ailleurs la réalisation des 2 premiers épisodes ainsi que des deux derniers

La série à la photographie splendide ( Aidée par le lieu ou se déroule l’action le Missouri ) prend son temps pour avancer ses pions mais il serait dommage de se laisser rebuter par son rythme lancinant.

Si vous avez aimé Breaking Bad, Better Call Saul ou Fargo ne passez pas à coté d’Ozark , le polar de l’été.

Glow

Pitch :Vendue comme une série féministe et plutôt engagée Glow nous narre les aventures d’une équipe de catcheuses en herbe ,héroïnes d’une série télévisée très populaire dans les années 80.

Pourquoi ?

La série brasse ainsi une multitude de thèmes et retranscrit à merveille une époque . Tout y est de la musique aux fringues des années 80 , l’immersion est totale.

Un poil trop sage alors qu’elle aurait pu être plus rentre dedans la série n’en demeure pas moins toujours colorée, attachante et passionnante. Elle tire le meilleur parti d’une galerie de personnages débordants d’humanité et au capital sympathie instantané. On se laisse embarquer dans ces aventures hautes en couleur, fascinés que l’on est par la rencontre explosive entre le milieu du catch ( qui il faut l’avouer n’est au premier abord pas des plus excitants, j’assume) et le milieu du monde impitoyable de la TV et du tout Hollywood.

La série emprunt d’un féminisme assumé est toujours drôle et profondément humaine et suffisamment singulière pour qu’on lui donne sa chance.On retrouve avec grand plaisir la mimi Alisson Brie ( j’assume la aussi ) que l’on n’avait plus vuE depuis Community et Mad Men.

Queen of the South

Pitch :Après le meurtre de son petit ami trafiquant à Mexico, une jeune femme part se réfugier aux Etats-Unis. Elle fait alors tout pour faire tomber ceux qui ont tué son compagnon et devenir la « Reine » du Sud une trafiquante de drogue reconnue et réputée.

Pourquoi ?

Attention Série au fort potentiel addictif .

Diffusée sur la chaine USA Network la série nous raconte l’ascension d’une femme qui fera tout pour sauver sa vie et se débarrasser des commanditaires du meurtre de son petit ami.

On apprend au début de la série qu’elle deviendra une trafiquante de drogue importante et surtout crainte dans le milieu et tout l’intérêt de la série réside dans le fait de découvrir comment elle a gravi les échelons.

La chaine USA Network a bâti sa renommée sur le slogan « Characters welcome » traduction « les personnages forts sont les bienvenus » et c’est cette marque de fabrique de la chaine que l’on retrouve dans la plupart des séries programmées sur USA Network .Que ce soit Burn Notice , Psych, Covert Affair en passant par Mister Robot, White Collar ou Monk la chaine s’est fait un nom en proposant régulièrement des personnages forts évoluants dans des domaines divers et variés .

Queen of the South ne fait pas exception à la règle et nous permet de découvrir une nouvelle héroïne hors du commun. Très adroitement réalisée la série brosse un portrait de femme forte et déterminée jouée à la perfection par Alice Braga que l’on avait pu découvrir dans I am Legend (Je suis une légende) avec Will Smith.

On se laisse facilement embarquer dans son épopée violente à mi chemin entre Narcos et Breaking Bad.

Riviera

Pitch :Georgina, une jeune Américaine originaire du Midwest des États-Unis, devient l’épouse du milliardaire et collectionneur d’art, Constantine Clios. Quand son mari est tué dans une explosion à bord d’un yacht appartenant à un riche et puissant trafiquant d’armes russe, Georgina décide de mener elle-même son enquête dans un monde peuplé d’escrocs, de menteurs et autres criminels qu’elle ne tardera pas à découvrir.

Pourquoi?

Ah la Cote d’Azur , ses palmiers , ses plages , ses villas ,son festival de luxe et de superficialité .

L’opulente vie des milliardaires ça vous parle ? Non ? Tant mieux.

C’est fort de cadre paradisiaque que Neil Jordan grand réalisateur ( Entretien avec un vampire c’est lui ) et créateur de la série « The Borgias »( qui a reçu quand même l’Oscar du meilleur scénario original pour « The Crying Game ») a choisi de construire son intrigue et nous tient en haleine durant 10 épisodes.

Mélange finalement assez digeste de Soap et Thriller, mais aussi docu carte postale sur la côte d’Azur la série à suspense doit beaucoup à son cast international .

Julia Stiles (Dexter, La saga Jason Bourne), Iwan Rheon (Game of Thrones), Lena Olin (Alias), Adrian Lester (Arnaqueurs VIP) et même le frenchy Vincent Perez ou Monica Bellucci et Anthony LaPaglia (FBI portés disparus )

La série est très plaisante , haletante et dépaysante .En conclusion c’est une série parfaite

Commentaires

commentaires