#Dossier spécial : Comment résister à la junkfood en période de vacances?

Partagez :
Facebook
INSTAGRAM
Twitter
YOUTUBE
Follow by Email

Comment résister à la junkfood en période de vacances?

 LA question récurrente à l’approche des vacances !
Cela fait des mois ou des semaines que l’on a modifié son alimentation pour enfin perdre les quelques kilos accumulés pendant l’hiver et voilà qu’arrive l’été et ses tentations diverses. La malbouffe communément appelée « junkfood » se retrouve alors exposée à nos yeux (et à notre estomac) à tous les coins de rue et même sur la plage.
Comment éviter de craquer et la remplacer par des aliments sains, light et bons ? Nous allons tenter d’apporter la réponse dans ce dossier.
Quand il s’agit de choisir entre la malbouffe et les aliments sains, la malbouffe a toujours gagné d’avance !
Que nous l’admettions ou non, même quand notre motivation matinale nous aider à démarrer la journée avec une pomme, les tentations estivales nous amènent souvent à la finir avec trois tranches de pizza au fromage et du soda.
Pourquoi aimons-nous autant la malbouffe lorsque nous savons qu’elle est mauvaise pour nous?

Wings: off. T-Shirt Bra: on. | 📷 by @sarasampaio, @jastookes, @marthahunt & @hoskelsa

Une publication partagée par Victoria’s Secret (@victoriassecret) le

Il existe plusieurs raisons à cela, avec lesquelles vous serez certainement d’accord. Tâchons de les identifier pour vous éviter d’y céder.
1. La junkfood est souvent bien plus savoureuse que les aliments sains.
Un délicieux sandwich au fromage contre un bol de fruits de saison; Une guerre se passe dans votre esprit … lequel choisira-t-il pour votre casse-croûte? Je vous laisse deviner.
 

Mini cereal donuts! 😍🍩#lovefood

Une publication partagée par Love Food (@love_food) le

2. Les tentations visuelles et olfactives jouent un rôle très important sur nos choix.
Le chocolat fondu qui sort d’un moelleux chocolat est quand même bien plus tentant qu’une pomme !

Chocolate Lava Cake 😍‼️✨🍫🍰🍫🍦👅💦🔥 Tag your friends 👇

Une publication partagée par Food Porn 🍕🍔🍟🍪🍰🍫 (@junk.food) le

Le chocolat fondu qui sort du fudge au chocolat est plus tentant qu’une pomme.

3. Notre humeur et notre moral
De nombres études démontrent que l’état de stress joue sur nos envies de sucré.
Manger sucré libère de la dopamine, agissant comme une drogue.
Ne vous demandez plus pourquoi à chaque baisse de forme votre pot de glace au caramel vous parait plus attrayant que Ryan Gosling !

Tous ces points ne seraient pas importants si la junkfood n’avait pas un effet si négatif sur notre tour de hanches, et accessoirement notre santé !

Il a été remarqué que lorsque vous êtes ouvertement stressé, vous avez envie de sucreries  comme des gâteaux, des pâtisseries, des brownies ou des chocolats.

Mais la malbouffe ne nous sert-elle pas? Elle peut satisfaire nos papilles gustatives et réparer nos faiblesses de la faim dans une certaine mesure, mais qu’en est-il des kilos de graisse qui s’ajoute à votre taille?

Voyons tous les points négatifs:

1.La junkfood ajoute des kilos et des kilos de poids. C’est la raison pour laquelle beaucoup d’entre nous souffrent de problèmes de poids ces jours-ci.
 2. Avez-vous déjà pensé au facteur nutrition? Est-ce que vous obtenez vraiment une alimentation de ces aliments indésirables? Vous pouvez dire qu’il y a des légumes utilisés dans les hamburgers et les sandwichs. Et alors? Qu’en est-il du fromage et des sauces différentes? Le pain est également grillé avec beaucoup de matière grasse. Toutes ces huiles et graisses se déplacent à travers vos vaisseaux sanguins bloquant progressivement vos artères. Le résultat est une mauvaise santé après quelques années.
3. Et puis il y a les drogués de la friture qui vont engloutir des frites, des beignets , ce genre d’aliments vous satisferont lorsqu’ils seront mangés, mais qu’en est-il de la nutrition.
Ces aliments étant des aliments surgelés (pour les fast food) ils ont laissé toute la nutrition là où ils avaient été préparés. Ce que vous obtenez, c’est toute la graisse et les calories!
4. Les calories élevées dans la malbouffe ne mènent pas seulement à un gain de poids absurde, mais aussi à votre capacité à produire de l’insuline
. D’où le diabète. Et le diabète signifie plus de faim, plus de malbouffe. La liste comprend des biscuits, des chips, des biscuits, des beignets et des céréales pour petit-déjeuner (oui les même les fameuses Spécial K pourtant y’a écrit light dessus) .
5. Tous les gateaux industriels et les aliments frits sont riches en matières grasses . C’est le pire type de graisse qui résulte en un certain nombre de maladies chroniques. Ce type de graisse est le principal coupable d’ une variété de maladies cardiaques.
6. Les aliments indésirables ayant une faible teneur en fibres entraînent également une glycémie élevée et un taux de cholestérol élevé.Les aliments indésirables contiennent également des colorants ajoutées et des conservateurs, des édulcorants artificiels qui pourraient ne pas être correctement testés et donc très néfastes à notre santé.

Perfect 10 (stack) 🍦🍦🍦 [📷: @davidwma] #lovefood

Une publication partagée par Love Food (@love_food) le

7. Les femmes enceintes qui ressentent souvent des panaches de faim se livrent souvent à beaucoup de malbouffe, comme  les glaces, les bonbons, les boissons gazeuses…Au cours de la grossesse, ce dont vous avez le plus besoin, c’est beaucoup d’aliments nutritifs riches en protéines, calcium, minéraux, vitamines et graisses oméga 3. Mais ces aliments  traités sont généralement riches en matières grasses , en calories, en sodium et en huiles hydrogénées. Rappelez-vous que la nourriture que vous mangez affecte également le fœtus en croissance chez vous. En outre, si vous souffrez d’hypertension artérielle, la teneur en sodium de ces aliments va augmenter votre niveau de pression sanguine, ce qui n’est pas bon pour votre bébé.
9. Craquer continuellement sur de la junkfood entraînera un IMC élevé (indice de masse corporelle) et donc un surpoids mais çà il semble que vous le savez…
Alors, que pensez-vous de la junkfood maintenant? Est il utile d’en manger? Absolument pas. Mais encore nous en mangeons … Et on continue à en dévorer.
 

Maintenant que nous savons pourquoi ne pas manger de la malbouffe, voyons comment y résister!

 1.Mangez plus!

Is it lunch time yet? 🍝 (📷 @pinchofyum)

Une publication partagée par BuzzFeed Food (@buzzfeedfood) le

Manger des petits repas plus souvent vous permet de vous sentir plein pendant des périodes plus longues. En restant l’estomac plein, vous êtes plus susceptible de résister à votre obsession préférée (l’appel du vendeur de glaces au bord de mer…celui qui vend des chouchous…) et de garder votre alimentation sur la bonne voie.

2. Tenir des snacks sains en main
(source : gretelbox)
 Essayez d’apporter avec vous lors de vos journées plages des snacks healthy. Préparez vous des batonnets de légumes si vous êtes plutot salé, un mix d’amandes, noix et cranberries si vous êtes plus sucrée.
3. Trouvez des alternatives aux sempiternelles glaces et hot dogs de la plage.
 
Si vous êtes susceptible de craquer pour une glace, préférez les glaces à l’eau qui contiennent beaucoup moins de calories et de sucres qu’une crème glacée.  Préférerez un jus de carottes ou un jus de fruits mixés à un soda ou une limonade, pensez pastèque et plateau de fruits au lieu du plateau de frites.
Et au lieu de craquer pour une pizza ou un hamburger, pensez fraîcheur et salades, on est quand même en été alors pensez allégé 😉
 
4. Trompez vos esprits
Lorsque vous vous sentez tentés pendant la journée, essayez de faire une sieste au lieu d’aller chercher votre collation préférée. Une idée fausse  est que la consommation stimulera votre métabolisme et vous donnera plus d’énergie. Une sieste de 15 minutes fera l’affaire sans les calories supplémentaires.
5. Gardez ces mauvais aliments hors de votre vue
Evitez de les voir!!! Oui oui mettez les hors de votre vue, hors de l’esprit est la clé. Si vous regardez constamment la malbouffe, vous êtes plus susceptibles de vous convaincre que vous avez faim et faites plaisir. Alors levez vous et allez piquer une tête plutôt que de rester affalée sur votre transat à lorgner ces mauvais aliments.
6. Buvez plus d’eau
Votre estomac interprète mal parfois les besoins de votre corps. Si vous avez la faim de la junkfood, hydratez-vous avant de vous diriger vers votre collation préférée. Vous pourriez être surpris de constater que vous étiez simplement assoiffée.
 7. Définissez pourquoi vous mangez de la junkfood
Après avoir déterminé quels sont les aliments indésirables que vous désirez le plus, prenez un moment et analysez s’il existe un modèle pour vos envies. Certains d’entre nous mangent émotionnellement quand nous sommes stressés, solitaires ou ennuyés. Si vous découvrez pourquoi vous mangez ce que vous mangez, vous êtes plus susceptible de donner un coup de pied à la mauvaise habitude.
8. Mangez de la malbouffe en modération
 Être trop ambitieux peut entraîner une rechute. Offrez-vous une fois par semaine un aliment de junkfood, mais souvenez-vous de ne pas déborder. Vérifiez la taille de la portion et vous limiter à cela.
9. Exercice physique

Les seules limites qui existent sont celles que l’on s’impose ! ☉💪 @lecardinavre

Une publication partagée par Gretel_Box (@gretel_box) le

Comment l’exercice se rapporte-t-il à la consommation de malbouffe? Simplement faire une promenade après un repas aidera à digérer vos aliments et à démarrer votre métabolisme. Rester actif vous éloigne de la tentation de la malbouffe!
10.Déterminez quels aliments indésirables vous désirez le plus et combattez les:!

Not just for show—the Lightweight Sport Bra from @victoriasport.

Une publication partagée par Victoria’s Secret (@victoriassecret) le

La plupart des aliments indésirables sont égaux et votre estomac est d’accord. Alors découvrez vos faiblesses et si vraiment vous êtes tentées  achetez des portions plus petites mais faites vous plaisir 😊vous êtes en vacances tout de même.

This excited before every single plate of 🍝.

Une publication partagée par Negin Mirsalehi (@negin_mirsalehi) le

Finissons par une petite comparaison entre certains produits

Tout d’abord beaucoup pensent que sain ou bio égal light! Fausse idée, il y a autant de calories dans un paquet de biscuits bio ou sans gluten que dans un paquet de biscuits au chocolat donc si vous allez craquer sur des biscuits au gout insipide préférez les « normaux »!

Idem pour les céréales du matin, beaucoup achètent des céréales du commerce au blé complet et autre muesli pensant qu’ils sont bons pour la ligne, mais il faut bien analyser les compositions, il y a beaucoup trop de sucres dans ces produits certes moins que dans des céréales classiques mais tout de même quant au taux de lipides il est aussi important voire plus! et même dans les barres de céréales dérivées donc à éviter pour vos snacks.

Pareil pour les galettes de riz au gout de polystyrène, préférez une bonne tranche de pain complet avec un carré de chocolat.
Prenons la célèbre boisson au cola rouge, dans sa version originale nous avons l’équivalent de 7 morceaux de sucre tandis que dans sa version allégée aucun! Attention même en version allégée un verre de coca light n’équivaut pas à un verre d’eau!
Attention aussi aux eaux aromatisées et vérifiez bien les étiquettes, certaines sont très peu caloriques mais la teneur en sucre correspond parfois à quelques carreaux de sucre…
Passons aux snacks apéritifs, un paquet de crakers contient beaucoup plus de calories qu’un paquet de bretzels et ce dernier sera moins riche en lipides alors préférez le.
Un bel exemple de produit sain mais très calorique, le beurre de cacahuètes, très sain, riche en protéines et en bon gras mais justement il en contient beaucoup donc à manger avec grande modération.

Enfin rappelez vous que même en vacances on peut manger light et bon, pensez jus, belles salades colorées, poissons grillés, viandes braisées…et si l’envie vous prend faites vous plaisir !

 

Commentaires

commentaires