Les dix copines que l’on jette après 30 ans

Partagez :
Facebook
INSTAGRAM
Twitter
YOUTUBE
Follow by Email

Passé la trentaine, il arrive que nous ayons accumuler des tas de copines que l’on croisent dans nos vies et que l’on aimerai bien….ne plus recroiser !

Sans tarder, place aux dix copines que l’on jette après trente ans :

PS: Si vous avez une amie qui réunit, à elle toute seule au moins trois des points de cette liste c’est qu’il faut « Partir un jour, sans retour, effacer, sans retour, sans se retourner lalalalalala……. ». Extrait de paroles du célèbre boy’s Bande des année 90, les 2Be3 (paix à leur groupe)

1/La copine qui t’accompagne, (te colle aux talons), pour faire du shopping avec toi mais, qui n’achète jamais rien.

Elle te pousse à acheter n’importe quoi, en te jurant que ça te va super bien, même ce chapeau en paille qui te fait une tête de lampadaire !

2) La copine mariée qui te présente un produit…euh pardon, un mec

et entre-autre son ami de longue date, comme le type le plus merveilleux de la terre qu’elle connait depuis dix ans. Elle ne pourrai pas faire meilleure éloges (y compris le jour de son enterrement ) ! Cependant, quand tu lui demandes, pourquoi elle ne l’as pas prit pour elle à l’époque, elle te réponds le cerveau en pause :

-T’es folle, Cyril, c’est pas du tout mon style ( façon poli de dire qu’il est vilain!) mais pour toi c’est exactement ce qu’il te faut. Et puis vu ton âge, tu ne vas pas « nous » faire ta difficile. (?).

3) L’amie que quand tu l’as croise, te sort à chaque fin de phrase :- T’es un n’amour ma chérie ou t’y es un amour ma chérie »

Je te jure y’a pas plus gentille que toi sur terre ! Tu peux me garder Matéo demain, tu seras mignonne !

En gros, tu sais que si elle t’appelles c’est souvent pour te demander un service, sans ce soucier qu’elle te mets toujours en galère!

4) La copine qui te propose une pyjamas party

mais ça m’embête parce que je dois faire une nouvelle liste rien que pour elle avec les dix copines qu’on jette après vingt ans.

5) Celle qui te conseille à tout bout de chant, de divorcer dès que tu lui chantes la même dispute qui revient encore et encore avec ton mari 

-Ça fait des années que je te dit de le quitter. Divorce, tu mérites beaucoup mieux, ma chérie.

– Tu crois ? Mais qui par exemple ? Je suis certaine que tu dit ça pour me faire plaisir.

-Mais non ! Ton bonhomme ne te mérite pas !

– Mais tu penses à qui quand tu dis que je mérite mieux ?

– J’en sais rien moi ! Tu n’as qu’à te débrouiller toute seule à la fin avec tes histoires.

6) La copine qui te dit que tes kilos de grossesses te vont super bien 

– J’ai toujours trouvé que tu étais trop mince! En te réservant une louche de choucroute royale. 

– Et moi, j’ai toujours trouvé que tu n’étais qu’un sale hypocrite !

– C’est faux, j’ai toujours été une personne très propre !

7) La copine mariée qui malgré ces trente huit ans, cinq enfants va en boite deux fois par semaine

Poste sur son Instragram des selfies bouche de mérou, les deux doigts pointés vers l’est à la Keny West. Fume des clopes comme si sa vie en dépendait. Te traite de casanière parce que tu restes à la maison à « perdre » ton temps à t’occuper de tes gosses. Pire elle te traite….. de vieille !

8) La copine qui t’appelle à l’heure de pointe avec les enfants. En plein cinq à huit ou c’est devoir/ bain/ diner/ cries/ pleurs/ dépression/ prozac :

Elle te demande l’air innocent, en entendant les cris :

– Je te dérange?

– Euh…. non, enfin oui, j’ai vingts secondes, vas-y.

– As-t on avis est ce que je me fais faire le ombré sur mes cheveux ? J’ai rendez-vous chez le coiffeur demain mais, je ne sais pas si je vais au bout de l’expérience capillaire ?

– Je peux te rappeler ?

– Bien sûr mais quand ? Parce que c’est demain mon rendez-vous !

– Disons dans…. deux ans, ça va pour toi ? Et puis d’ici là, le ombré sera démodé, hein ! Bisous. A plus.

9) Ou l’inverse !

Tu appelles ta copine qui vient d’accoucher du petit dernier : Binjamin. Rien que tu entends le « allo » quand elle décroche, que tu sens que c’est le Tchernobyl des cris derriere le combiné. Toi, tu t’excuses poliment :

– J’ai l’impression que je tombe mal, pardonnes-moi, je te rappelle.

– Non, non, ça va.

– Si, si, je vois bien que c’est un peu l’heure de pointe, c’était pas urgent de toute façon. Je te rappelle à un autre moment.

– ECOUTES-MOI COPINE, je t’interdis de raccrocher, tu m’entends! Ne me laisse pas, reste au téléphone avec moi, PITIÉ NE RACCROCHE PAS ! NE RACCROCHE PAS !  ALLO! ALLO !

10) La copine de galère

Le genre de fille avec qui vous étiez tout le temps fourrée l’une chez l’autre, au temps de votre célibat. Vous vous déplaciez en crabes, les pinces bien accrochées, à la recherche d’un mâle qui ne faisait pas mal. Vous étiez comme des aimants, mais dès qu’elle avait un amant, c’était silence radio pendant des mois.

Mais à la seconde ou elle a su que vous étiez enceinte, c’était repartie pour la fusion amicale. Et puis hop quand le mouflet a pointé le bout de son nez, elle n’a plus daigné vous appeler. Bref,c’est la copine par intermittence sans/du spectacle!

 

La vrai question, c’est de savoir si après trente ans, les amies sont-elles toujours pour la vie? Est ce que l’âge influence nos choix amicaux ? Y a t il toujours de la place pour se prendre la tête avec des réflexions que l’on a pas envie d’entendre d’une amie charitable qui n’arrive pas à se taire ?

 

Le mieux serai peut-être de se focaliser sur les vraies valeurs de l’amitié. Comme cette amie qui me fait du bien, par son écoute quand j’en ai besoin et vice versa.

L’amie qui ne me juge pas mais qui au contraire quand ça va pas, me rassure sur mon quotidien et me montre que la vie est belle !

Bref, tout une tonne de choses simples et compliqués que l’on a qu’une envie c’est de PARTAGER car l’on peut vivre à des milliers de kilomètres de sa famille mais jamais sans amis puisque ceux-là on les choisis et on espère toujours que ce soit pour la vie

 

(photo de couverture télé 2semaines/une nounou d’enfer )

Commentaires

commentaires